Gardez le contact avec Lemieux Assurances

  • Changez pour LEMIEUX
  • On vous offre LEMIEUX
  • On protège pour LEMIEUX
  • Assurances auto, habitation, entreprise

Lemieux Assurances est fier d’annoncer que François Lemieux sera le président d’honneur du cocktail dinatoire de la troisième édition du Salon des Vins du Monde 2010 au profit du Club des Lions de Lévis. Le tout se déroulera le 20 octobre prochain au Centre des congrès et d’exposition de Lévis.

L’événement aura lieu de 18 h à 21 h. Le prix de vente des cartes est de 65 $ et donnera droit à 10 coupons de dégustation échangeables contre des vins qui seront à l’honneur. Les détenteurs de cartes courront également la chance de se mériter divers prix de présence.

Voici un aperçu de l’édition 2009 du Salon des Vins du Monde.

Vous trouverez également des informations concernant le Salon des Vins du Monde sur le site de la SAQ.

Profiter de cette occasion pour venir discuter avec les sommeliers présents sur place.

Nous vous attendons en grand nombre.

le vendredi 17 septembre 2010

Que vous désiriez conduire un véhicule hybride pour ses qualités énergétiques ou pour son côté écolo, voici une annonce qui saura vous plaire. Selon un représentant du constructeur japonais, Toyota prévoit mettre sur le marché six nouveaux modèles combinant essence et électricité d’ici la fin de l’année 2012. 

Selon un article paru dans le New York Times, Takeshi Uchiyamada , vice-président chez Toyota et considéré comme le père du premier modèle de Prius, a déclaré croire fortement en la présence de véhicules hybrides pour les prochaines années en raison de leur coût et de la faible autonomie des véhicules entièrement électriques.

Bien que peu de détails supplémentaires n’aient été divulgués quant aux nouveaux modèles, la compagnie a toutefois confirmé que de ces six modèles, quatre d’entre eux seraient de marque Toyota et les deux autres de Lexus.

Cette annonce confirme donc le statut de Toyota en tant que leader de l’industrie de véhicules hybrides. Avec un total mondial de 14 modèles disponibles, le constructeur japonais est présentement le meilleur vendeur de voitures hybrides au monde. Il semble par contre accuser un retard face à la compétition produisant des véhicules entièrement électriques. Cette technologie qui paraissait futuriste se rapproche à grands pas.

La Nissan Leaf, voiture entièrement électrique possédant une autonomie de 100 miles, et la Chevrolet Volt combinant le moteur essence à son autonomie de 40 miles sur batterie, devrait être disponible dans la prochaine année. Quant au constructeur américain Ford, il prévoit mettre en vente une version électrique de la Ford Focus en 2012.

Rappelons toutefois que Toyota a acquis en mai dernier pour 50 millions d’actions de la compagnie, nouvellement cotées en bourse, Tesla Motors. Cette société californienne veut s’imposer sur le marché en tant que chef de file du marché de l’automobile électrique. Bien qu’elle possède sa propre flotte électrique, elle fut partenaire de développement du Toyota RAV4 100 % électrique. Le VUS, qui sera dévoilé au Salon de l’Auto de Los Angeles en novembre prochain, nous démontre que Toyota n’entend pas miser uniquement sur le développement de voitures hybrides. 

Enthousiaste à l’idée de vous procurer un véhicule hybride ou entièrement électrique qui vous fera économiser sur l’essence et diminuera vos émissions polluantes? N’oubliez surtout pas de protéger cette nouvelle technologie convenablement. Lemieux Assurances vous offre la meilleure police d’assurance automobile. Obtenez une soumission en ligne et courrez la chance de gagner 50 $ d’essence, en attendant votre voiture électrique de demain!  

Source: nytimes.comcyberpresse.ca

le jeudi 16 septembre 2010

D’après le rapport émis mercredi matin par British Petroleum, la compagnie ne serait pas la principale responsable de l’explosion de la plateforme Deepwater dans le golfe du Mexique. Elle rejette officiellement la majorité des fautes sur ses entrepreneurs Transocean et Halliburton.

« Une cause unique n'est pas à l'origine de la tragédie du puits Macondo. C'est plutôt une série d'erreurs impliquant plusieurs parties qui a conduit à l'explosion et à l'incendie ayant provoqué la mort de 11 personnes et une pollution majeure » affirme BP dans son rapport de plus de 200 pages.

Ce dernier, qui a été mené par le chef de la sécurité, Mark Bly, souligne huits erreurs majeures ayant contribué à l’explosion. La majorité d’entre elles serait, selon lui ,la faute de Transocean, leader mondial du forage en haute mer et de la société américaine de services pétroliers Halliburton.

Malgré tout, BP nie qu’elle tente de se déresponsabiliser et soutient que l’un de ses représentants, en conjonction avec Halliburton, aurait incorrectement interprété un test de sécurité qui aurait dû sonner un signal d’alarme quant au risque d’explosion.

Le chef exécutif, Tony Hayward, en a rajouté en déclarant qu’il y a eu « un mauvais travail de cimentation » faisant référence à Halliburton qui en avait la responsabilité. Pour ce qui est de Transocean, BP leur reproche de ne pas avoir su reconnaître et contrôler l’afflux d’hydrocarbone dans le puits

Selon les plus récents chiffres, BP aurait jusqu'à maintenant déboursé plus de 8 milliards dans cette marée noire, dont la majorité aurait été couverte par sa  compagnie d’assurance. Mais quant sera-t-il des nouveaux accusés? Ont-ils une protection à la hauteur de cette tragédie? 

Bien que ce conflit de responsabilité se retrouve dans une classe appart, le même genre de situation peut survenir à plus petite échelle ici. Pour éviter que votre entreprise ne soit prise au dépourvu, assurez-vous de détenir la meilleure assurance responsabilité professionnelle. Que vous soyez un travailleur autonome ou que vous dirigiez une entreprise de petite ou moyenne taille, communiquez avec un agent de Lemieux Assurance pour obtenir une protection à toute épreuve.


 

Source : cyberpresse.ca

              in.reuters.com/

le jeudi 9 septembre 2010

Les 33 mineurs bloqués depuis le 5 août dans une mine chilienne de San José ne sont pas au bout de leur peine. Il en va de même de la compagnie San Esteban qui possède la mine. Celle-ci va maintenant, en plus de toute la pression médiatique qui pèse sur elle, devoir composer avec des recours judiciaires entamés par la famille de l’un des mineurs et le gel d’une partie de ses revenus.

C’est l’épouse du mineur Raul Bustos qui est à la source de cette action en justice. Elle a porté plainte contre les dirigeants du groupe chilien San Esteban et le Service national de géologie et des mines pour « manquement au devoir »

« Je ne pense pas à un dédommagement financier, je pense à mettre face à leurs responsabilités non seulement les propriétaires de la mine, mais tous ceux qui n'ont pas fait leur travail », a-t-elle expliqué à la presse.

De son côté, un juge de Copiapo, une ville près de la mine, a ordonné le gel de 1,8 million de dollars des revenus de la compagnie provenant de la vente de cuivre à l’État chilien. Cette somme pourra servir d’indemnité aux 26 familles des mineurs disparus.

La compagnie San Esteban a de son côté d’énormes problèmes financiers depuis l’incident et serait au bord de la faillite. Elle pourrait même ne pas être en mesure de payer le salaire de ses employés.

La sécurité entourant la mine avait pourtant été mise en cause avant l’accident par un ancien directeur régional du Service national de géologie et des mines. Ce dernier aurait affirmé que la mine n’aurait « jamais dû rouvrir » après qu’un incident ait fait un mort en 2007. Ce dernier aurait « modifié radicalement » la géologie du secteur.

Le président du Chili, Sebastian Pinera, a promis d’instaurer : « toutes les enquêtes nécessaires pour établir les responsabilités, et sanctionner d'éventuels responsables ». Une commission du parlement a été formée pour enquêter sur les causes de l’accident du 5 août.

Un calcul préliminaire de la presse chilienne indique que les opérations de secours ont coûté à ce jour au moins 10 millions de dollars en incluant le percement du tunnel à venir.

Espérons que la compagnie San Esteban aura eu la bonne idée de se munir d’une assurance entreprise à toute épreuve puisqu’il semble que les contre coups de cette catastrophe ne font que commencer. Une assurance ne peut pas prévenir ce type d’accident, mais elle peut certainement aider les entreprises en difficultés à tenir le coup durant la tempête. Les courtiers de Lemieux Assurances sont une source d’informations indispensables pour toutes personnes désirant se lancer en affaire. N’hésitez pas à demander une soumission à l’un de nos courtiers pour connaître les options qui s’offrent à vous et à votre entreprise.

le vendredi 3 septembre 2010

Le géant automobile japonais, Toyota, a annoncé ce jeudi qu’il rappelait 1,13 million de voitures en Amérique du Nord dont plus de 200 000 ont été vendues au Canada. Un rappel qui comporte plusieurs implications tant au niveau de la sécurité des automobilistes qu’en terme d’assurance automobile.

Les voitures ciblées par ce rappel sont les Corolla et les Matrix produites entre 2005 et 2008. On compte environ 136 000 Corolla et 64 000 Matrix au pays. Il semblerait qu’un élément du moteur présente un défaut de fabrication et que ce dernier pourrait faire caler le véhicule durant la conduite. Il est également possible que ce défaut provoque l’allumage du voyant de révision du moteur ou empêche le démarrage de la voiture. Si vous possédez l’un de ces véhicules, consultez le site de Toyota afin de connaître les mesures à prendre.

Ce rappel intervient deux jours après que l’agence de sécurité routière américaine ait annoncé qu’elle intensifiait une enquête concernant la Corolla. Le moteur de certains de ces véhicules se serait arrêté par étouffement pour ensuite ne plus être en mesure de redémarrer. Selon l’agence, 163 plaintes de consommateurs insatisfaits auraient été reçues sans qu’aucun accident n’ait pour autant été rapporté. Rappelons également le rappel très médiatisé effectué par Toyota à l’automne dernier. Près de 11 millions de véhicules avaient été rappelés à ce moment pour des problèmes de pédales d’accélération pouvant rester bloquée en position enfoncée. Inutile de dire que défaut aurait pu engendrer plusieurs accidents.

Suite à ce premier rappel, Akio Toyoda, président de Toyota, avait dû présenter ses excuses devant la commission du Congrès des États-Unis pour sa façon de gérer la crise. Le titre new-yorkais du constructeur japonais a accusé un recul de 0,49 % ce jeudi.

La suite des mésaventures de Toyota reste à venir, mais espérons que ceux-ci pourront se sortir de cette fâcheuse situation.

De votre côté, connaissez-vous toutes les implications de ce type de rappel sur votre assurance automobile? Il est primordial, lorsque l’on possède un véhicule, de rester au courant des rappels et d’en discuter avec sa compagnie d’assurance afin d’éviter tout désagrément impromptu. Nos courtiers sont la référence en la matière. N’hésitez pas à faire appel à l’expertise de Lemieux Assurances et de demander votre soumission automobile le plus tôt possible.

le vendredi 3 septembre 2010